FRAEC83_1Num001_002.opt

Centenaire de la convention perpétuelle entre les Aubert et les évêques de Fréjus – 2 juin 1923

Dans le prolongement du centenaire de l’installation du Grand Séminaire à la Castille que nous célébrions l’année dernière, nous commémorons ce 02 juin 2023 la convention perpétuelle signée il y a tout juste cent ans entre Madame Berthe Aubert, en son nom et celui de son époux récemment défunt, et Monseigneur Félix Guillibert, évêque de Fréjus & Toulon, en son nom et au nom de ses successeurs.

Ce document manuscrit, conservé aux Archives diocésaines, a été intégralement retranscrit, commenté et mis en ligne depuis l’année dernière. Vous pouvez y accéder directement en cliquant sur la photo ci-dessous, montrant Mme Aubert et Monseigneur Guillibert à la même époque, autour des professeurs et séminaristes installés depuis peu à la Castille.

Ce document est essentiel car c’est lui qui nous permet de connaître les intentions des fondateurs de la Castille, au-delà des différentes formes juridiques que prendrait le domaine par la suite. Il fut ainsi convenu de façon impérative que

  • le château accueillerait le Grand Séminaire, ou à défaut une communauté religieuse, l’un comme l’autre chargés de la célébration quotidienne de messes pour les fondateurs et leur famille ;
  • tout séminariste ordonné prêtre dans la maison serait invité à dire, aux frais du Grand Séminaire, une de ses premières Messes pour les défunts des familles des fondateurs ;
  • en dehors de ces « conditions fondamentales », les Aubert émirent également le voeu que la Castille puisse être à la fois un centre d’accueil pour la jeunesse et les vocations, une maison de retraites spirituelles pour adultes et une maison de repos temporaire ou prolongé pour des prêtres fatigués ou âgés.

Les statuts en vigueur de la Castille, fondation reconnue d’utilité publique en 1979, conservent dans leur objet l’esprit de cette convention perpétuelle, jusque dans la maison de retraite sacerdotale localisée explicitement à Saint-Charles et fermée il y a juste quelques années. Quant aux messes, elles avaient peu leur place dans ce document de droit public, mais elles restent bien évidemment à la charge du Diocèse. Une messe sera célébrée aujourd’hui au Séminaire à l’intention de la famille Aubert.

CLIQUER SUR L’IMAGE POUR ACCEDER AU TEXTE DE LA CONVENTION ET SON COMMENTAIRE

 

À la une

Sort mélancolique des Archives paroissiales (1938)

Rappel des curés à leurs devoirs de conservation des archives et du mobilier sacré de...
Lire cet article about Sort mélancolique des Archives paroissiales (1938)

Saints de Provence aémères

Liste des saints vénérés en Provence n'ayant pas de jour de fête déterminé, ainsi dits...
Lire cet article about Saints de Provence aémères

Devoirs des femmes et hommes chrétiens 1925-1933

A l'occasion du Mercredi des Cendres et de la Saint-Valentin, les Archives diocésaines reviennent sur...
Lire cet article about Devoirs des femmes et hommes chrétiens 1925-1933

Participer et devenir bénévole

Nous avons besoin de vos talents

Merci pour votre générosité