Logo AHFT

Archivistes

  • 1891-1924 : Chanoine Edouard DANIEL (1840-1924) [1]
    Archiviste de l’Évêché – Pas remplacé en 1925 car le chanoine BOUCHET est adjoint au Secrétariat depuis 1920
  • 1955-1957 : Abbé Charles FERRERO (1901- ?)
  • 1957-1986/87 : Chanoine Maurice MEYNIER (1913-1998)
    Archiviste à la Chancellerie et au Secrétariat de l’Évêque
  • 1987-1993 : M. Jean PELLIET
    Bureau des mariages et Archives
  • 1993-1997 : Père Philippe PERNOT (Mariste) (19 septembre 1925)
  • 1997-2012 : M. Paul KERBOEUF (1928, 1995) [2]
  • 2012-2015 : Chanoine Louis PORTE
  • 2015- : Abbé Stéphane MORIN

(Source : Chancellerie, Annuaires diocésains)


[1] François-Edouard Daniel naît à La Seyne le 31 mai 1840, de Joseph-Vincent Daniel, commis de la marine, et de Marie-Thérèse Pothonier. Il appartient à une vieille et honorable famille de marins de La Seyne qui l’apparente certainement de très loin au chanoine Louis-Charles Daniel : son grand-père Antoine-Vincent (1775-1812), chevalier de la Légion d’honneur, enseigne de vaisseau sur la frégate La Danaé périt dans l’incendie de son bâtiment, en rade de Trieste, le 5 septembre 1812. L’abbé Edouard Daniel est ordonné prêtre en septembre 1864 alors qu’il enseignait déjà au Petit Séminaire de Grasse. Il fut par la suite vicaire à Bargemon, puis à Antibes et enfin à la paroisse Saint-Joseph, de Toulon. Ses goûts le portaient aux études historiques, ce qui lui valut la fonction d’archiviste de l’évêché : il y fut nommé en novembre 1891 avec la dignité de chanoine honoraire dont il reçut les insignes le 30 novembre à l’office capitulaire du soir. Le chanoine Daniel était gradué de la faculté théologie d’Etat d’Aix. Depuis Fréjus, où il résidait désormais, il rejoignait chaque samedi le clergé de Cannes pour les services religieux du dimanche. Atteint finalement par l’âge et la maladie, il se prépara lucidement à la mort et rejoignit sa ville natale pour y mourir le 30 août 1924, entouré des soins d’une nièce (Source : Site du chapitre de Fréjus-Toulon – Edouard Daniel (1840-1924))

[2] Né en 1928, M. Paul Kerboeuf, devenu veuf en 1995, fut recruté comme bénévole aux archives par le Père PERNOT, son curé à La Farlède. Les Archives étaient alors encore à La Castille. Il ne devint archiviste en titre qu’au départ du père PERNOT en 1997. Il quitta ses fonctions en 2012 et conserva des liens amicaux avec le personnel de la Chancellerie jusqu’à sa mort le 30 mars 2020.

À la une

Semaine Religieuse : un jour pour un an

Aux Archives diocésaines, un jour vaut un an, du moins dans la mise en ligne...
Lire cet article

Mise en ligne de l’année 1900 de la Semaine Religieuse

Après avoir numérisé pendant des mois les fascicules de la Semaine Religieuse, revue diocésaine hebdomadaire...
Lire cet article

Litanies des Saints enfants par Mgr Guillibert

A l'heure où l'on bénit les cartables, une des dernières lettres pastorales de Mgr Guillibert,...
Lire cet article

Participer et devenir bénévole

Nous avons besoin de vos talents

Merci pour votre générosité