009GUILLIBERTarmes

Monseigneur Guillibert et l’approbation des associations diocésaines par Pie XI

A l’occasion du centenaire de Maximam gravissimamque (18 janvier 1924), les Archives diocésaines reviennent sur la réception à Fréjus-Toulon de cette Encyclique approuvant les associations diocésaines que les évêques se voyaient désormais autorisés par Pie XI à créer dans leurs diocèses. Si Monseigneur Guillibert se réjouit de la pacification religieuse que permettait cet accord entre le Vatican et la République française, l’évêque de Fréjus sacré à Rome par saint Pie X en 1906, n’en restait pas moins prudent vis-à-vis d’un Etat se revendiquant toujours profondément laïc. Il avait d’ailleurs envoyé au Pape en décembre 1922 un mémoire confidentiel défavorable à l’option des associations diocèses alors en négociation avec la France. De même, Pie XI encourageant, sans les contraindre, les évêques à créer leurs associations diocésaines, celle de Fréjus-Toulon ne fut fondée qu’après la mort de Monseigneur Guillibert.

 

Emission Mémoire Diocésaine (RCF-Méditerranée) du 31 janvier 2024 sur la réception de l’Encyclique Maximam gravissimamque (18 janvier 1924) dans le diocèse de Fréjus-Toulon à travers les archives et périodiques diocésains

 

Documents évoqués dans l’émission ci-dessus :

À la une

Sort mélancolique des Archives paroissiales (1938)

Rappel des curés à leurs devoirs de conservation des archives et du mobilier sacré de...
Lire cet article about Sort mélancolique des Archives paroissiales (1938)

Saints de Provence aémères

Liste des saints vénérés en Provence n'ayant pas de jour de fête déterminé, ainsi dits...
Lire cet article about Saints de Provence aémères

Devoirs des femmes et hommes chrétiens 1925-1933

A l'occasion du Mercredi des Cendres et de la Saint-Valentin, les Archives diocésaines reviennent sur...
Lire cet article about Devoirs des femmes et hommes chrétiens 1925-1933

Participer et devenir bénévole

Nous avons besoin de vos talents

Merci pour votre générosité