valentin-366196

LES ARCS, Saint-Jean-Baptiste, église

  • Patrons : Saint Jean-Baptiste et saint-Sébastien
  • Titulaire : Saint Jean-Baptiste (décollation)
  • Ancien diocèse : Fréjus
  • Consacrée : 14 octobre 1882
  • Construction : 1850 – Bénédiction le 21 octobre 1851
  • Construction :
    • 1 nef
    • voûte à berceau plein cintre
    • chapelles latérales peu profondes
    • abside en hémicycle
    • façade en pierre de taille
    • clocher carré, au chevet avec une cloche datée de 1638
  • Dimensions : 35 mètres de long + 18 mètres de large + 18 mètre de hauteur
  • Historique :
    • 1079 : mention de l’ancienne église dans une bulle du pape Grégoire VII, sise sous le château
    • 1850 : construction de l’église actuelle
    • 1851 : le 14 octobre, Mgr Wicard procède à sa bénédiction, M. Liotard étant curé.
    • 1882 : le 14 octobre, Mgr Terris consacre l’église
    • 1930 : inauguration des orgues
  • Ouvres d’arts :
    • polyptyque du XVIème siècle de Jean Cordonnier, classé
    • maitre – autel avec ciborium à colonnes
    • rétables provenant de l’ancienne église
  • Orgue : 24 décembre 1930

 

L’église Saint Jean-Baptiste est située en contre-bas de la route de Draguignan. Elle fut construite en 1850 et consacrée par Mgr Terris le 14 octobre 1882.

Elle prenait la suite d’une très ancienne église, Saint-Pierre, qui est mentionnée en 1079 dans une bulle confirmant les biens de Saint-Victor. Elle était située dans la haute ville. La nouvelle église est un grand vaisseau mesurant 35 mètre de long.

Elle est constituée d’une seule nef couverte d’une voûte à plein cintre reposant sur une corniche. De chaque côté s’ouvrent des chapelles dans la plupart desquelles on remarque de beaux et anciens retables provenant de l’église de la haute ville.

Dans la chapelle de droite, en entrant, on voit un polyptyque du XVème attribué à Jean Cordonnier, dit Jean de Troyes. C’est une peinture sur bois représentant dans ses 16 compartiments gothiques des saints particulièrement vénérés en Provence. Cette œuvre a son analogue dans l’église Saint-Pierre de Six-Fours.

L’abside, en forme d’hémicycle, a un maitre-autel que recouvre un grand ciborium à colonnes.

La façade, qui se tourne vers une placette, présente de belles pierres de taille assemblées en assises régulières ; elle est surmontée d’un large fronton, au dessous duquel perce une rosace.

Son portail, au linteau de pierre, est fait d’un entablement soutenu par des pilastres ; l’imposte de sa porte a reçu une sculpture représentant Saint Jean-Baptiste prêchant dans le désert.

Au chevet s’élève un haut clocher construit en bonnes et belles pierres de différentes grosseurs.

L’administration des Beaux-Arts a classé les panneaux du polyptyque.

 

Source : Archives diocésaines de Fréjus-Toulon, 1FT – Chanoine Malausse, [Eglises et chapelles du diocèse de Fréjus-Toulon], 1970-1976, classeur n° 1, des ADRETS à BORMES

 

À la une

Sort mélancolique des Archives paroissiales (1938)

Rappel des curés à leurs devoirs de conservation des archives et du mobilier sacré de...
Lire cet article about Sort mélancolique des Archives paroissiales (1938)

Saints de Provence aémères

Liste des saints vénérés en Provence n'ayant pas de jour de fête déterminé, ainsi dits...
Lire cet article about Saints de Provence aémères

Devoirs des femmes et hommes chrétiens 1925-1933

A l'occasion du Mercredi des Cendres et de la Saint-Valentin, les Archives diocésaines reviennent sur...
Lire cet article about Devoirs des femmes et hommes chrétiens 1925-1933

Participer et devenir bénévole

Nous avons besoin de vos talents

Merci pour votre générosité