valentin-366196

LES ADRETS, l’Assomption, église

  • Patron : Saint Marc
  • Titulaire : Notre-Dame (l’Assomption)
  • Ancien diocèse : Fréjus
  • Détachée de la paroisse de Montauroux
  • Construction : 1648
  • Agrandissement : 1722
  • Description :
    • 1 nef
    • 4 travées, la dernière réservée au choeur
    • voûtée
    • façade avec porte en plein cintre
    • clocher dans l’angle gauche de la façade
  • Dimensions : long. 14 m. – larg. 7 m. – hauteur 7 m.
  • Historique :
    • 1647 : Les habitants du quartier des Adrets de Montauroux décident la construction d’une chapelle. Elle est bâtie sous le titre de Notre-Dame des Maures.
    • 1667 : Mgr Longo Ondedei ordonne d’agrandir la chapelle et de construire une maison pour le desservant.
    • 1722 : Ce n’est qu’en cette année que la chapelle est agrandie.
    • 1740 : La succursale des Adrets est érigée en paroisse par Mgr du Bellay, évêque de Fréjus.

L’église des Adrets est placée sous le vocable de l’Assomption. Elle n’était à l’origine qu’une chapelle que les habitants avaient édifiée en 1648 et qu’ils avaient dédiée à Notre-Dame des Maures. Elle fut agrandie en 1722 et eut alors l’aspect actuel. C’était une église succursale relevant de la paroisse de Montauroux. Mais, en 1740, Mgr du Bellay l’érigeait en église paroissiale. L’édifice est un rectangle de 14 m. de long, divisé en quatre travées par de minces pilastres se prolongeant en arcs doubleaux à plein cintre. La quatrième travée sert de choeur. Contre son mur s’élève un autel en marbre avec une gloire.

Il n’y a rien de bien remarquable à l’intérieur : deux statues dorées représentant, l’une la Sainte Vierge, l’autre saint Joseph, sur leurs autels respectifs, trois tableaux au cadre gris et à la toile difficilement déchiffrable.

La façade se tourne sur une placette ; elle s’ouvre d’une porte à plein cintre à moulures simples sur pilastres saillants ; au centre un oculus.

Dans son angle gauche, étayé par un contrefort épais, se dresse un clocher à quatre pentes, dépassant la toiture de l’église d’à peine deux mètres.

Source : Archives Diocésaines de Fréjus-Toulon, 1FT : Chanoine Malausse, [Eglises et chapelles du diocèse de Fréjus-Toulon], 1970-1976, Classeur n° 1, des ADRETS à BORMES

À la une

Sort mélancolique des Archives paroissiales (1938)

Rappel des curés à leurs devoirs de conservation des archives et du mobilier sacré de...
Lire cet article about Sort mélancolique des Archives paroissiales (1938)

Saints de Provence aémères

Liste des saints vénérés en Provence n'ayant pas de jour de fête déterminé, ainsi dits...
Lire cet article about Saints de Provence aémères

Devoirs des femmes et hommes chrétiens 1925-1933

A l'occasion du Mercredi des Cendres et de la Saint-Valentin, les Archives diocésaines reviennent sur...
Lire cet article about Devoirs des femmes et hommes chrétiens 1925-1933

Participer et devenir bénévole

Nous avons besoin de vos talents

Merci pour votre générosité